Tout savoir sur le papier d’impression

Mar 15, 2018 | Articles

Petite histoire du papier

En impression, le papier fait partie de ce qu’on appelle les consommables. Il désigne avant tout un procédé de fabrication à partir de fibre de cellulose traitée avec de l’eau puis aplatie. Par ailleurs, avant d’utiliser des fibres de bois, le papier était fabriqué à partir d’autres sources comme le tissu ou le papyrus. Aujourd’hui, c’est surtout des sous-éléments restants du traitement du bois que l’on utilise pour faire du papier, tels que des copeaux.

Pour le papier recyclé, on réutilise en partie des fibres de papier même si celles-ci perdent un peu plus en qualité au fil des réutilisations.

Une fois toutes ces fibres récoltées, elles sont transformées en pâte, puis blanchie. Le processus de blanchiment a d’ailleurs bien évolué ces dernières années afin de réduire leur impact sur l’environnement. Après cette étape, la feuille est formée et finie en fonction du type de papier voulu.

Typologie du papier

Il y a à peu près autant de papiers que de manières de l’utiliser. Pour obtenir une liste, nous vous renvoyons vers Régine ou alternativement Wikipédia. Celui qui nous intéresse, c’est le papier à usage graphique. Il comprend le papier utilisé pour la bureautique, mais également tout autre type de papier d’impression (rigide pour les cartes de visite, etc.). Les principaux ayant un rapport de près ou de loin à la bureautique sont les suivants :

  • Le papier couché : c’est celui de meilleure qualité à imprimer car il répond à toutes les exigences (blancheur, opacité, on parle d’ailleurs de degré d’imprimabilité). Il peut être satiné, mat ou brillant.
  • Le papier offset : il est plus avantageux en termes de rapport qualité-prix et de polyvalence. Il peut servir à imprimer tout type de document assez fidèlement, notamment au niveau des couleurs.
  • Le papier tête de lettre : idéal pour représenter l’image de votre entreprise sur papier.
  • N’oublions pas le papier auto-adhésif, utilisé notamment pour les étiqueteuses !

Eléments de qualité du papier d’impression

Une foule de critères jouent sur la qualité du papier d’impression, et in fine son prix :

  • Le grammage du papier : c’est ce que pèse le papier sur une surface donnée, indiquant son degré de robustesse. Plus le grammage est faible, plus le papier est souple, et inversement. Le papier d’impression varie entre 65 et 90 gr/m². Celui utilisé en bureautique fait normalement 80 gr/m², et convient très bien aux imprimantes. Les plus légers par contre risquent de provoquer un bourrage papier, ou de passer à plusieurs dans votre machine qui est généralement programmée pour accepter une certaine épaisseur de papier. Le grammage est régit par des normes ISO.
  • Le format du papier : il y en a pléthore également ! Les plus connus viennent de la norme internationale ISO 216 et se déclinent en lettres (A, B et C) et en numéros (de 1 à 8). Le plus utilisé en impression bureautique est le format A4, qui correspond à une largeur et à une longueur de papier de 210 × 297 mm. Certains copieurs multifonctions permettent cependant d’imprimer en grand, voire très grand format, jusqu’à 914 x 150 00 mm ! Sachez également que des producteurs d’imprimante ont inventé le format A3+, qui dépasse légèrement le A3 conventionnel et permet ainsi de garder une marge pour les traits de coupes (pour en savoir plus, c’est par ici).
  • La blancheur du papier : en fonction de la teinte du papier, les couleurs y seront reproduites de manière plus ou moins fidèle. C’est le genre de facteurs qui a beaucoup d’influence lorsque l’on veut imprimer un visuel, telle une photo.
  • Papier recyclé ou non : il est idéal si l’on veut réduire son empreinte écologique, en acceptant que ce type de papier est de moindre qualité. L’impression soit sera plus verte mais moins bonne. On vous reparlera très bientôt de la dimension écologique du papier et de son avenir.

Choisir son imprimante en fonction du papier

C’est tout à fait pertinent, et même important ! Le choix du papier influence directement l’efficacité d’impression : le type de papier que vous utilisez va nécessiter une imprimante adaptée.

La première chose à faire est d’évaluer votre volume d’impression mensuelle. De même, choisissez votre imprimante en fonction de l’utilisation que vous allez en avoir : faut-il une machine qui traite très rapidement le papier ? Allez-vous typiquement copier de gros documents via le chargeur automatique de la machine ? Combien de feuilles voulez-vous pouvoir introduire dans les bacs de la machine ? Combien de feuilles voulez-vous que le bac de sortie puisse contenir ? Si vous voulez une machine efficace, ce sont des critères dont vous et nous devons discuter !

Besoin d’une offre, d’un conseil

ou juste poser une question ?

Nos promotions

ipsum eget risus dapibus Nullam lectus Aliquam commodo mattis porta.